ACTA sarl

AMHE
Reconstitution

ACTA « L’esprit d’action ».

En Janvier 2000, avec le soutien du comité scientifique italien,  une équipe française crée l’association « Institut Ars Dimicandi France ».  Avec sa création, l’association Institut Ars Dimicandi France obtient la licence concernant toutes les découvertes et toutes les données sur les disciplines de combats antiques reconstituées en collaboration avec les organisations italienne et européennes.

En 2003, L’Institut Ars Dimicandi France devient Forum Ugernum et Augusta Nemausus deux associations. En 2006, pour faire face aux demandes de plus en plus importantes d’animations et de spectacles,  une sarl est créée : ACTA.

Ni un groupe d’évocation ou de commémoration historique, ni pour autant une simple compagnie de théâtre,  ACTA Expérimentation est bien un organisme de recherche, unique dans le domaine de l’archéologie expérimentale du gymno-gladiateur, crédible et reconnu.

 

OBJECTIFS ET DEMARCHES

ACTA a pour but général de faire revivre par l’expérimentation les pratiques sportives du monde antique. L’objectif est avant tout heuristique et didactique. C’est la recherche, l’élaboration de connaissances qui sont visées, et par conséquent leur diffusion.

Il apparaît essentiel que celle-ci ne soit pas limitée à l’habituel cercle restreint d’experts et d’initiés, et qu’elle puisse s’étendre au tout public, avivant sa curiosité et son désir de savoir.

Pour cela, ACTA s’appuie sur une démarche innovante et exigeante, celle de l’archéologie expérimentale, et transmet au public les avancées de ses recherches par le biais d’animations pédagogiques vivantes et variées.

L’ARCHEOLOGIE EXPERIMENTALE

Si ACTA utilise dans ses recherches les habituelles méthodes de documentation et d’exploitation des sources historiques et archéologiques, elle y développe également un processus d’expérimentation, consacré par la plupart des sciences mais peu usité dans les domaines qui nous concernent. Cette étape de travail supplémentaire permet une mise à l’épreuve des hypothèses établies à l’issue de la recherche documentaire qui semble fondamentale dans l’étude de phénomènes concrets des civilisations en question. Cet éclairage empirique permet en effet de dépasser bon nombre d’impasses théoriques et ainsi de minimiser les interprétations erronées.

La validité de ces travaux est déjà reconnue par de nombreux intervenants et institutions de la vie scientifique et culturelle.

LES DOMAINES D’ETUDE ET DE RECHERCHE

Les techniques de combat antiques : elles représentent dans leur approche expérimentale la spécialité et l’exclusivité d’ACTA.

Les disciplines gymniques

Orthopale (lutte), pugilat (boxe), pancrace (forme de combat dite « totale ») étaient des disciplines olympiques officielles et très appréciées dans le monde gréco-romain. Les combattants professionnels d’A.C.T.A ont été sollicités pour le tournage des « Champions d’Olympie » diffusé en juillet 2004 sur Arte

La gladiature

Sous ce terme souvent galvaudé se cache en fait une véritable institution sportive qui répond à des codes bien précis ; nous sommes là bien loin des stéréotypes présentés par la production médiatique. L’expérience et les qualités des combattants professionnels d’A.C.T.A ont notamment été mises en avant dans l’émission sur l’archéologie expérimentale « On vous dit pourquoi », diffusée sur France 2 en mai 2005.

L’armée romaine

Manœuvres, techniques de combat complexes et spécifiques, etc, l’expérimentation met à jour la redoutable efficacité de la légion romain

La phalange grecque et macédonienne.

Manœuvres, techniques de combat complexes et spécifiques, etc., l’expérimentation met à jour la redoutable efficacité du choc hoplitique.

LES ACTIVITES ET ANIMATIONS

Grâce à ses travaux de Recherche et ses différents partenariats scientifiques, ACTA met en œuvre un ensemble d’interfaces permettant la valorisation et la promotion du patrimoine culturel gallo-romain.

Détail des modules d’activités proposées, pages ACTA vous propose : animations

Pour des animations spécifiques, n’hésitez pas à nous contacter.

LE PARC HISTORIQUE DE BEAUCAIRE : FORUM UGERNUM

Parc culturel dédié à l’expérimentation. Partez à la découverte de l’antiquité ! Visitez le Parc des Gladiateurs de Beaucaire « Forum Ugernum » ;

Venez rencontrer des gladiateurs au Parc Forum Ugernum à Beaucaire : l’équipe d’ACTA y reconstituent les combats tels qu’ils pouvaient exister dans l’Antiquité, mais pas seulement ; ils proposent aussi de participer à des ateliers d’artisanat romain : écrire sur des tablettes de cire, fabriquer une fibule, s’essayer à la forge, et encore bien d’autres choses.

En plus, ils ont reconstitué une rue romaine avec des peintures inspirées de Pompéi. C’est un véritable voyage dans le temps !

Entrez dans le monde de l’Antiquité, tel que vous ne l’avez encore jamais vu : venez assister à des combats de gladiateurs des plus réalistes, venez découvrir des ateliers interactifs, assister à une représentation de théâtre tel que le concevaient les romains, et, pourquoi pas, déguster quelques spécialités romaines.

LES  PARTENARIATS

Musées : Dauphinois Grenoble, de Nîmes , de l’Arles Antique, de Riez, de Nice Cimiez, d’Argentomagus, de Nyon, Suisse, de Lausanne Vidy, Suisse, Drentsmuseum Pays Bas, des Cantabriques, Espagne,  de Maaseik, Belgique et de Tongres Belgique,…

Théâtre Antique d’Orange, Arènes de Nîmes, Villa Kerylos, parc d’archéologie expérimentale de Beynac, France, parc Archéologique  Européen de Bliesbrück , site archéologique de Grand, Site du Vieil-Evreux, , Archéopark de Malagne, Belgique ; Archéosite d’Aubechies, Belgique, site archéologique de Drevant sites archéologique de Oudna et de El Jem Tunisie, Olympie Grèce.

L’université de Nîmes Vauban, avec E. Teyssier de 2002 à 2005 sur les gladiateurs au combat.

  • Le ludus, cours sur la gladiature, qui a réuni sur 2002/2003 une trentaine d’étudiant
  • Le Colloque International sur la gladiature « des sources à l’expérimentation » qui s’est tenu les 2 et 3 juin  2003 à l’Université.
  • Création d’un documentaire de 14 minutes sur le Médaillon de Cavillargues, projeté au Musée de Nîmes dans le cadre de la présentation des pièces archéologiques nîmoises de la gladiature.
  • L’édition d’un ouvrage consacré aux recherches, éditions Errance : Les Gladiateurs de Eric Teyssier et Brice Lopez.

L’université de Caen avec Gérald Carriou depuis 2005

  • Travaux sur les pézomachies et les naumachies.
  • Préparation d’un documentaire sur le sujet pour France 2.

Maisons de production audiovisuelle : Gédéon programmes, VM production, France Télévion, TF1, M6, Direct 8,…

150 à 200 collèges par an.

15000 scolaires.

Des dizaines de milliers de spectateurs dans toute l’Europe et au-delà.

 

Dernière mise à jour : 07/02/2017

Contact

Adresse

Rue des Anciens Combattants
Parc Historique
30300 Beaucaire
France

Téléphone
00 33 6 21 88 94 37
Prochains évènements :